Le Vietnam du nord au sud – Coûts, activités et conseils

Le Vietnam du nord au sud – Coûts, activités et conseils

Décembre 2017. Je venais de passer trois superbes semaines en Thaïlande et au Laos et je me préparais à entrer au Vietnam quand j’ai rencontré des voyageurs qui en arrivaient. Ils venaient d’y passer deux semaines… deux semaines de pluie et de froid. C’est donc en anticipant négativement la température que j’ai atterrie à Hanoï. Est-ce que mon expérience sera tout de même plaisante?

Note : les prix dans cet article sont en dollars canadiens. J’indiquerai si la devise diffère.

Pour lire mon article sur le Laos, clique ici.

Pour lire mon article sur la Thaïlande, clique ici.

Obtenir son visa

Oui, il est nécessaire pour les Canadiens de détenir un visa afin d’entrer au Vietnam. Deux options s’offrent à vous:

  1. Vous pouvez le faire venir avant votre départ, ce qui vous sauvera du temps à l’aéroport, en faisant la demande en cliquant ici.Une fois reçu, vous pouvez agrafer votre visa dans votre passeport.
  2. Si vous êtes déjà en voyage, vous pouvez faire la demande d’un visa à votre arrivée à l’aéroport (landing visa). Toutefois, sachez qu’il est NÉCESSAIRE de faire une demande d’approbation de visa au préalable. Pour toutes les infos, rendez-vous sur le site de l’Ambassade du Vietnam au Canada.

Se rendre ou quitter l’aéroport de Hanoï :

Navette de Vietnam Airlines : cette navette vous déposera au centre-ville pour 3$ US et reste, selon moi, la meilleure option si vous voyagez solo. Une fois au centre-ville, utilisez l’application Maps.me pour vous rendre à votre auberge ????

Grab : semblable à Uber, cette application est très utilisée au Vietnam. Le trajet coûte environ 11$ US jusqu’au centre-ville. Bonne option si vous voyagez à plusieurs ou si vous rencontrez des voyageurs avec qui partager la course.

Taxi : Il est indiqué d’être prudent si vous prenez le taxi, car certains chauffeurs malhonnêtes vous feront croire que votre auberge est plein, fermé ou même qu’il a été détruit par une catastrophe naturelle. J’ignore le prix du trajet, mais sachez que le centre-ville est à 45-60 min de l’aéroport.

Transport organisé par votre auberge : la majorité des auberges proposeront de venir vous chercher à l’aéroport. Cela coûtera environ 15$ US.

Où manger au Vietnam, en général?

Dans la rue! N’hésitez pas à oser, la nourriture est EXCELLENTE et les spécialités varient d’une ville à l’autre. Ici, le déjeuner typique est la soupe Pho.

Une suggestion pour le Vietnam : visitez le pays en moto! J’ai rencontré plusieurs voyageurs qui avaient choisi ce moyen de transport et qui voyaient ainsi des lieux très, très peu touristiques. Pour magasiner une moto : Vietnam Backpacker Motorbike Market.

Hanoï

Où loger à Hanoi ?

J’ai essayé deux endroits, voici mes commentaires :

Central Backpackers Hostel (6$ en dortoir): situé dans une petite rue, clientèle très jeune, lit confortable, dortoirs très propres mais ô combien coincés. Le déjeuner inclus est super bon : je recommande la soupe Pho. Servie avec du café/thé et une banane. Astuce : je garde souvent

la banane pour plus tard. Ils offrent aussi des tours à des prix raisonnables (je recommande si vous avez entre 18 et 25 ans) C’est la première fois que je me suis sentie un peu trop vieille pour une auberge hahaha Très bonne adresse pour le prix; toutefois je préfère les auberges avec un peu plus d’espace et mieux situées.

Hanoï Rocks Hostel (5$ en dortoir) : Alors ici, ça respire. Grand espace commun, les chambres sont spacieuses, les draps sont propres, le déjeuner inclus est super, style buffet (omelette, crêpe, fruits, rôties, thé/café. L’ambiance y est bonne et l’auberge est très bie

n située. Ils offrent des tours intéressants à bon prix. Attention : ils affichent 3$ pour les dortoirs, mais ce n’est pas vrai. Ils vous chargeront plutôt 5$.

J’ai aussi entendu d’excellents commentaires du Republik Backpackers Hostel (8-14$ en dortoir), que j’aimerais essay

er à mon prochain passage.

Quoi faire à Hanoi et dans les environs?

Le Vietnam a été pour moi un gros coup de cœur culinaire. La nourriture est excellente et très peu chère : profitez-en ! J’ai eu l’énorme chance d’avoir les recommandations d’un ami qui a grandi à Hanoï, alors prenez des notes, ça vaut la peine :

  • Manger de la soupe Pho à cette adresse-ci
  • Dévorer un sandwich banh mi au Bami Bread (98 Hàng Bạc Hàng Đào)
  • Goûter au Cha ca, mets traditionnel inventé à Hanoï même. Pour l’adresse originale, cliquez ici. Toutefois aujourd’hui, un autre restaurant fait un Cha ca encore plus savoureux (j’ai testé les deux !). Cliquez ici pour l’adresse.
  • Saliver en mangeant des Bánh cuốn, des rouleaux de riz délicieux, porc et champignon
  • Savourer une crème glacée typique bien aimée par les gens de la place.
  • Boire un thé succulent avec de vrais morceaux de fruits, le Cong Caphé.
  • Découvrir le Egg Coffee ou le Coconut Coffee (deux spécialités vietnamiennes) tout en laissant votre trace sur un mur, une chaise ou au plafond à TheNote Coffee.
  • Goûter au café vietnamien (fait avec du lait carnation)
  • Assister à un spectacle de marionnettes traditionnelles (water puppet show)
  • Trouver le chemin de fer qui passe en plein milieu de la ville et tout près des maisons… Indice : je l’ai trouvé en me rendant au temple de la Littérature
  • Passer 1 nuit et deux jours à Halong Bay (je suis allée sur la Cocktail Cruise avec Ocean Tours, qui proposent un itinéraire un peu différent de toutes les autres compagnies)
  • Aller 1 nuit et deux jours dans la région de Sapa… mais pas en décembre ! J’ai sauté cet arrêt vu le froid à Sapa (9 degrés celsius). Personnellement, je ne me paierais pas un tour si court ; je suggère un plus long séjour dans le nord du Vietnam si la température est bonne.
  • Vous préférez éviter Halong Bay et ses centaines de touristes ? Vous pouvez opter pour une journée à Tam Coc, aussi appelée Halong Bay terrestre.
  • Acheter des Oréos aux bleuets dans un dépanneur !!
  • Danser de la salsa avec les locaux (les Vietnamiens sont très bons !) Cliquez ici pour contacter l’organisation.
  • Visiter le Old Quarter, errer dans les rues et oser s’y perdre.
  • Traverser des rues bondées de scooters pour le plaisir du défi
  • Visiter les temples
  • Passer un moment en prison
  • Admirer le temple de la Littérature
  • Découvrir le Vietnam Army Museum
  • Visiter le Mausolée Ho Chi Minh

Vous voyez mes priorités quand vous regardez la liste… la nourriture! Hahaha

Combien de temps rester à Hanoi ?

Je suggère 2 jours dans la ville elle-même, sinon 3 question de goûter au plus de trucs possibles.

 

 

Hoi An

Se rendre à Hoi An

J’ai décidé de prendre l’avion de Hanoï à Hoi An. Il est toutefois facile de s’y rendre en bus couchette (une vingtaine d’heures), et il n’est pas important de réserver plus de 1 ou 2 journées à l’avance.

 Où loger à Hoi An ?

Les auberges les moins chers sont situés à une certaine distance du centre-ville. Pour économiser, il faut être prêt à pédaler ! ????

Golden Lantern Homestay (7$ en dortoir de 4) : Laissez-vous accueillir par une charmante famille tri-générationnelle, leurs trois chats et leurs deux chiens. Chambres très propres, lits confortables avec chacun un filet à moustiques, vélos gratuits. Les repas sont bons, mais assez dispendieux (pour le pays). Située à 4km du centre-ville et à 10km de la plage touristique, ça se fait bien à vélo. Cette auberge est aussi à environ 7km d’une plage locale SANS touristes!

Quoi faire à Hoi An?

Ville des lanternes, Hoi An est belle de jour, mais féérique de nuit. Il est demandé d’acheter un billet pour avoir accès à la vieille ville, mais ne vous laissez pas avoir par cet attrape touristes si vous ne prévoyez pas visiter certains endroits où le billet est exigé. D’ailleurs, je me le suis procuré et j’avoue qu’aucune des visites liées à ces billets n’a été un coup de cœur pour moi. Alors, voici mes suggestions pour Hoi An :

 Combien de jours rester à Hoi An?

Je dirais 2-3 jours, pour relaxer à la plage, mais en profiter aussi pour faire de belles sorties à vélo.

Mui Ne

Petite ville de bord de mer, ce n’est pas à Mui Ne comme tel que vous vous retrouverez, mais plutôt en banlieue, sur la côte. C’est là que tout se passe.

Se rendre à Mui Ne

Alors ici on ne s’en sauve pas : c’est le bus couchette. 21h de Hoi An à Mui Ne. Personnellement, j’ai quand même apprécié l’expérience. Ils mettent votre gros bagage dans la soute, mais assurez-vous de n’apporter que le nécessaire avec vous sur le bus : l’espace est restreint. Suggestion : apportez des vêtements chauds vu la climatisation, de la nourriture, de l’eau, de la bonne musique et un livre.

Où loger à Mui Ne

Mui Ne Backpacker Village (6$ en dortoir) : Cette auberge est littéralement un resort. Sur place, vous trouverez un bar, une salle de jeux, une piscine creusée, des palmiers… Les chambres sont assez grandes, propres, les lits confortables. L’ambiance est bonne; de party de soir, mais certaines chambres sont assez loin pour ne rien entendre. J’y ai croisé des gens de tous les âges, dont une famille avec un jeune enfant. Déjeuner non inclus. Ils proposent un tour d’une demi-journée pour visiter le ruisseau des fées ainsi que les deux sites de dunes, le tout pour 5$ US qui vaut vraiment la peine!

Quoi faire à Mui Ne?

Vous vous direz peut-être qu’il n’y a pas grand-chose à faire à Mui Ne, et c’est vrai! Pourtant, pour moi cette station balnéaire a été un de mes coups de cœur pour les rencontres que j’y ai faites…

Combien de jours rester à Mui Ne?

Comptez une journée pour relaxer et une journée pour voir les attractions autour… Certains y restent quelques semaines, le temps de bien apprendre le kite surfing. Personnellement, j’y suis restée 2 jours.

Ho Chi Minh City

Bon alors là, svp écoutez-moi : Ho Chi Minh City ne VAUT VRAIMENT PAS le détour. J’étais persuadée que j’allais aimer, car je me préparais à y danser de la salsa à nouveau, mais ô combien les journées ont été longues! Et ce n’est pas que je suis capricieuse : je peux vous donner le nom de 6 voyageurs croisés là-bas qui pensent exactement la même chose.

Où loger à Ho Chi Minh?

Saigon Fantastic Hostel (7$ en dortoir) : tenue par une gentille famille, cette auberge est très bien située, propre, le déjeuner est inclus (l’omelette est très bonne). Ils proposent des tours, dont un sur la rivière du Mékong (environ 14$) et un au tunnel Cu Chi (environ 7$) mais j’ai trouvé que les 2 tours ne valaient PAS DU TOUT la peine.

Quoi faire à Ho Chi Minh?

  • Manger dans la rue
  • Danser de la salsa avec les locaux
  • Danser du swing avec les locaux
  • Méditer en répétant le mantra « Mélanie avait raison : je n’aurais jamais dû prévoir passer plus d’une journée ici » ????
  • Visiter la poste centrale dessinée par Gustave Eiffel
  • Admirer la réplique de Notre-Dame de Paris
  • Se promener dans la rue des livres (Nguyen Van Binh)
  • Prendre un verre sur la rue Bui Vien (Backpackers Quarter)
  • Déguster le meilleur smoothie aux fruits EVER au Five Boy Number One (84 rue Bui Vien)
  • Boire un thé du Cong Caphé pour me rappeler des bons jours à Hanoï hahaha

Combien de jours rester à Ho Chi Minh?

Le moins possible… 1 journée est bien suffisante.

Se rendre à l’aéroport de Ho Chi Minh

Il y a différentes façons de se rendre à l’aéroport, je vous mets ici le lien vers un forum qui en parle dans le détail. Personnellement, comme mon vol était très tôt le matin, j’ai opté pour aller danser la salsa jusqu’à 1am puis prendre un Grab et passer une nuit blanche… ????

Bref, je suis entrée au Vietnam avec des attentes négatives à cause de la météo, mais j’en suis ressortie le ventre plein et surtout, le cœur plein de belles rencontres.

Commentaires :

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

qui pourraient vous intéresser :