Garder une alimentation souple pour mieux voyager

Garder une alimentation souple pour mieux voyager

Il y a quelques mois, j’ai décidé de faire de grands changements dans mon alimentation, cela dû à des problèmes de santé. Plusieurs me questionnent : es-tu rendue strictement végane? 100% sans gluten ?

Ma réponse est non.  

Le jour où je resterai chez moi, dans mon beau Québec, sans plus voyager, alors là je pourrai être aussi stricte que je le voudrai. Cependant, si je désire continuer de voyager de la façon que j’aime voyager (en osant aller dans les villages et autres endroits un peu éloignés), j’ai la croyance qu’il est essentiel de veiller à maintenir mon système digestif un minimum flexible.

Dans les grandes villes du monde, il est aujourd’hui de plus en plus facile de trouver des restaurants offrant des options végétariennes, et même végétaliennes. Quand j’arrive dans un nouvel endroit, je fais d’ailleurs une recherche Google pour voir si je peux trouver des restaurants végétaliens.

Sur Google, j’écris « vegan restaurants Cusco » ou « vegan restaurant Rome » ou autre.

Toutefois, il suffit que je sois invitée chez l’habitant ou que je visite un endroit un peu moins fréquenté des touristes pour que produits animaux et gluten se retrouvent dans mon assiette. Comme ces aventures et ces rencontres avec l’autre sont pour moi super importantes, je mets un point d’honneur à manger du gluten et de la viande assez régulièrement, même au Québec.

Donc en bref, si vous désirez voyager et que vous n’avez pas de réelle intolérance sérieuse au gluten ou aux produits animaux, je vous invite à garder une alimentation souple, afin de vous permettre de vivre pleinement chacune des expériences qui se présentera à vous.

Commentaires :

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

qui pourraient vous intéresser :